recherche Chercher

24h chrono de l’entrepreneuriat spécial doctorants

Les doctorants CIFRE[1] s’essayent à la création d’entreprise

Novancia Business School Paris et l’ANRT (Association nationale de la recherche et de la technologie) organisent la troisième édition des 24 heures chrono de l’entrepreneuriat, spécialement dédiée aux doctorants CIFRE[1], les 13 et 14 septembre prochains.

À propos de l’édition 2013 des 24h Chrono spécial doctorants :
Les femmes à l’honneur

 Cette édition sera placée sous le signe de l’entrepreneuriat féminin. 75 doctorants (dont 35 doctorantes) de profils variés (issus des mathématiques, de la médecine, de l’agro-alimentaire, des sciences de la société…) devront plancher, par équipe, sur un projet de création d’entreprise.

Accompagnés par des coachs et des experts, ils auront une journée et une nuit non-stop pour ficeler tous les aspects de leur projet : business plan, stratégie commerciale, prévisions financières, dépôt de brevets…
À l’issue des 24 heures, un jury de professionnels désignera l’équipe lauréate.

Objectif

Susciter des vocations car les doctorants constituent un vivier de créateurs d’entreprises à fort potentiel de développement.

Une enquête publiée par Novancia et l’ANRT en mai dernier révèle justement que 51,5% des doctorants CIFRE ont un projet de création d’entreprise dont 31,3% ont l’intention ferme de créer. Parmi les freins à la création, les doctorants tentés par l’aventure entrepreneuriale soulignent d’abord la difficulté de mobiliser des ressources financières suffisantes (79%) et la complexité (55,4%). Les 24 heures chrono de l’entrepreneuriat sont l’occasion de leur montrer que créer, ce n’est pas si compliqué.

Organisation de l’édition 2013

Les 24 heures chrono de l’entrepreneuriat édition spéciale doctorants CIFRE[1] sont organisées dans le cadre de CréaJ-IDF, pôle de l’entrepreneuriat étudiant francilien.

Cette édition est organisée avec le soutien de la Caisse des dépôts, des institutions et des entreprises :
Ministère du Redressement productif, Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Total, EDF R&D, Thales, Areva, GDF-SUEZ, Safran, Orange, Alcatel-Lucent, Altran, ArcelorMittal, Astrium, EADS, GlaxoSmithKline, RATP, Saint-Gobain, Siemens, APCE, ARIST, EBP, Centre Francilien de l’Innovation, CCI Paris Ile-de-France, IRPI, Union des couveuses d’entreprises.

Logos de Novancia, CréaJ IDF, CIFRE et ANRT


[1] Le dispositif CIFRE
Conventions industrielles de Formation par la Recherche. Depuis 1981, le dispositif Cifre permet au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de financer 1300 nouvelles formations doctorales par an réalisées dans le cadre d’un partenariat de trois ans ainsi constitué : une entreprise recrute le doctorant et un laboratoire académique encadre les travaux de recherche sur le plan scientifique. Cette modalité d’organisation de la thèse permet au doctorant d’acquérir une "biculturalité" extrêmement intéressante. Depuis l’origine l’ANRT gère ce dispositif pour le compte du MESR.