HDR réussie pour Éric-Michaël Laviolette

La soutenance de l’HDR de Éric-Michaël Laviolette s’est déroulé avec succès le 3 février 2014 à Montpellier.

Éric-Michaël Laviolette, docteur en gestion (Université de Lyon) et professeur associé en stratégie et entrepreneuriat à Novancia, enseigne auprès de nos étudiants les Business models et le management du changement. Il est également le directeur scientifique du programme MSc in International Business Development & Consulting de Novancia dans le cadre du consortium IBSA.

Il est l’auteur de plusieurs articles et chapitres d’ouvrage sur l’essaimage, les incubateurs, les compétences entrepreneuriales, le leadership et l’entrepreneuriat à l’international.
Ses travaux de recherche se fondent sur les théories organisationnelles et de gestion pour analyser l’innovation, les process entrepreneuriaux et leurs systèmes de soutien.

Du co-preneuriat à l’inter-preneuriat

Le thème de la soutenance de l’HDR de Michaël était « Essaimage, accompagnement et écosystème entrepreneurial : du co-preneuriat à l’inter-preneuriat ». La soutenance a été présentée devant un jury composé de :

  • Jean-Pierre Boissin, professeur à l’université de Grenoble (rapporteur)
  • Didier Chabaud, professeur à l’université d’Avignon (rapporteur)
  • Camille Carrier, professeur titulaire, université de Québec à Trois Rivières (rapporteur)
  • Karim Messeghem, professeur à l’université de Montpellier 1
  • Sylvie Sammut, maître de conférence-HDR à l’université de Montpellier 1
  • Olivier Torres, professeur à l’université de Montpellier 1 (tuteur)

La soutenance s’est déroulée avec succès. Un grand bravo à Michaël et toutes nos chaleureuses félicitation.

Qu’est que l’HDR ?

L’habilitation à diriger des recherches (HDR) est le diplôme national de l’enseignement supérieur le plus élevé qu’il est possible d’obtenir après un doctorat. Il permet, entre autres, d’être directeur de thèse ou d’être choisi comme rapporteur de thèse.

« L’habilitation à diriger des recherches sanctionne la reconnaissance du haut niveau scientifique du candidat, du caractère original de sa démarche dans un domaine de la science, de son aptitude à maîtriser une stratégie de recherche dans un domaine scientifique ou technologique suffisamment large et de sa capacité à encadrer de jeunes chercheurs. Elle permet notamment d’être candidat à l’accès au corps des professeurs des universités. »

[Arrêté du 23 novembre 1988 (modifié en 1992, 1995 et 2002).]