Promouvoir les métiers commerciaux en France

Le président du mouvement des Dirigeants commerciaux de France[1], Jacques Benn, le DG délégué commerce et développement de JCDecaux, Jean Muller, et quatre étudiants de Novancia ont remis, le 24 mars, le Manifeste pour le développement de la culture commerciale en France à Carole Delga, secrétaire d’État chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire.

Objectif du Manifeste :

  • Lutter contre les préjugés qui ternissent l’image de ces métiers pourtant stratégiques, ouvrant de belles perspectives de carrières et très demandés par les entreprises.
     
  • 189 000 emplois de cadres commerciaux sont à pourvoir d’ici 2015 et 150 000 postes de commerciaux en permanence disponibles selon la Dares.
Logo DCF

Une campagne pour développer la culture commerciale

Les métiers commerciaux peinent à susciter des vocations.

Dans le contexte actuel, caractérisé par des marchés matures voire saturés et une consommation atone, les équipes de vente jouent pourtant un rôle clef pour assurer la croissance de l’activité des entreprises.

Le mouvement des Dirigeants Commerciaux de France œuvre au quotidien pour mieux faire connaître la réalité de cette profession et la promouvoir. Il a ainsi initié, en février dernier, une grande campagne visant à développer la culture commerciale en France, avec la publication d’un Manifeste et le lancement d’un site internet dédié : madcc.fr.

Le manifeste, réalisé sous la direction de Jean Muller, Directeur général délégué commerce et développement de JCDecaux et accessible sur internet, analyse les causes du déficit d’image de ces métiers et revient, preuves et témoignages à l’appui, sur ses nombreux atouts : forte demande des entreprises, revenus attractifs, possibilités d’évolution importantes…

Il présente également une série de mesures concrètes portées par les DCF pour promouvoir les métiers commerciaux auprès des jeunes, de leurs parents, des enseignants, leaders d’opinions, DRH et dirigeants d’entreprises.

Une action auprès des pouvoirs publics

2e étape de la campagne visant à valoriser ces métiers et à développer la culture commerciale : la remise en mains propres du Manifeste à de nombreuses personnalités des pouvoirs publics et du monde économique.

 

Remise du manifeste à Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire par Jacques Benn, Président des DCF, Jean Muller, Directeur général délégué Commerce et Développement de JCDecaux, et des étudiants de Novancia Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie Sociale et Solidaire s’est ainsi vue remettre le manifeste mardi 24 mars à 17h30 par Jacques Benn, Président des DCF, Jean Muller, Directeur général délégué Commerce et Développement de JCDecaux, et des étudiants de Novancia qui se destinent à ces métiers. Actuellement en Master, ces étudiants suivent la majeure « développement commercial et achats ».

« Pourquoi faire aujourd’hui en 2015 ce choix professionnel ? Parce que c’est le choix d’une carrière riche, passionnante et durable, qui crée de la valeur économique, sociale et territoriale », explique Carole Delga, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, ajoutant : « Notre pays a plus que jamais besoin de votre énergie et de votre mobilisation ! Notre économie a plus que jamais besoin de votre audace et de votre imagination ! Notre société a plus que jamais besoin de votre enthousiasme et de votre implication ! »

« Nous voulions porter notre message et promouvoir les métiers commerciaux auprès des plus hautes instances, notamment celle qui incarne le commerce, car il s’agit d’un enjeu prioritaire pour la compétitivité de notre pays » explique Jacques Benn, le Président des DCF.

« Les grandes entreprises, face à un marché de plus en plus concurrentiel et à des besoins clients de plus en plus complexes, doivent sans cesse réinventer leurs offres pour être en phase avec les attentes de leurs clients. Elles s’associent à la démarche de valorisation de la fonction commerciale, source majeure de développement et de croissance de leur activité », ajoute Jean Muller, DG délégué Commerce et Développement de JCDecaux.

Les jeunes, cible prioritaire pour valoriser les métiers commerciaux

Pour cette opération, les DCF ont souhaité s’associer à Novancia.

« Les étudiants des écoles de commerce constituent une cible prioritaire pour la lutte contre les préjugés, poursuit Jacques Benn. Beaucoup de ces écoles revendiquent haut et fort leur formation en management, marketing, communication, ressources humaines… mais elles sont en revanche bien plus discrètes sur leur formation commerciale  ».

Une formation commerciale à laquelle Novancia tient particulièrement :

«  La culture commerciale est gravée sur le fronton de notre établissement depuis 1908 avec l’inscription école commerciale », précise Anne Stéfanini, directeur de Novancia. « Mais au-delà, elle est inscrite dans notre ADN car nous sommes spécialisés dans le domaine commercial et entrepreneurial. »

« Chaque année, près de la moitié de nos diplômés se tournent vers des carrières commerciales. Nous espérons que cette campagne initiée par les DCF contribuera à susciter de nouvelles vocations. Pourquoi ne pas imaginer un engouement national pour la culture commerciale tel qu’il en existe aujourd’hui pour la culture entrepreneuriale ? »

 


Plusieurs autres personnalités issues des pouvoirs publics et du monde économique se verront remettre le Manifeste en mains propres au cours des mois à venir. Déjà de nombreuses personnalités régionales l’ont reçu, Présidents de régions, Recteurs, Maires des grandes villes, etc… ainsi que tous les parlementaires.

 

[1] À propos des DCF (Les Dirigeants Commerciaux de France)
Les Dirigeants Commerciaux de France, ou DCF, sont un réseau de dirigeants / responsables commerciaux et chefs de PME / PMI.
Riche de 2500 membres dans 80 associations au sein de 21 régions en France, le réseau DCF permet à ses membres de participer à des conférences, des visites d’entreprises, des ateliers de travail ou de réflexions traitant de la fonction commerciale, de ses enjeux et de son évolution.
L’objectif majeur de DCF est d’être la marque de la performance économique en entreprise.